ATELIERS PROGRAMME : LES DATES

Agriculture et consommation

La façon dont nous nourrissons, la façon dont on cultive influe fortement sur le niveau de nos émissions de gaz à effet de serre. Découvrez où en est le territoire… et faites-nous part de vos remarques.

Agriculture et consommation

Messagepar admin forum » Mar 25 Sep 2018 18:18

La Communauté a demandé à un cabinet expert (B&L Evolution) de réaliser un diagnostic de notre territoire, au regard du changement climatique. En quelques graphiques et de façon synthétique : voici ce qui ressort de ce diagnostic, concernant l’agriculture et nos consommations

Cliquer sur l'image pour agrandir
Image
Visualiser le document PDF


A vous de nous dire si cela vous paraît pertinent ; et notamment quels enjeux vous paraissent primordiaux…
admin forum
Administrateur du site
 
Messages: 29
Images: 0
Inscription: Mar 20 Mai 2014 23:25

Re: Agriculture et consommation

Messagepar luc pouit » Mar 25 Sep 2018 18:18

Constat et réflexion

Le développement des techniques de stockage de CO2, via le sol, par les couverts végétaux permanents ainsi que les semis directs sont en phase de développement.

Ce sont des techniques, qui en plus du stockage de CO2, agissent, et, obligent les agriculteurs à se former et à travailler, sur la biodiversité, via l’allongement des rotations, l’implantation des inter-cultures et l'implantation de colza avec des plantes compagnes par exemple.

L’introduction, des légumineuses (pois, féveroles, pois chiche, lentilles, haricots….), dans la rotation, permettent de diminuer très fortement notre utilisation d’azote minérale. Faudrait il que l'offre et la demande soit à l'équilibre afin de proposer des prix rémunérateurs!

Ces techniques jouent un rôle, positif, important sur les problèmes d’érosions des sols.

Les agriculteurs ayant développé ces techniques, et j'en fait partie, sont déstabilisés et en plein doute, car ce sont des techniques dépendantes de l'utilisation du Glyphosate.

Comment peut-on vulgariser et promouvoir ces techniques avec une interdiction annoncée dans les 3 ans et sans solution actuellement ?

Pour 2L de Glyphosate, maximum, par an et par Ha, nous allons nous interdire de stocker environ 25000 T de CO2 !



Idées :
Comment mettre en relation des producteurs en végétal et en technique de couvert permanent et un éleveur afin de favoriser le pâturage estivale des inter-cultures?


Promouvoir auprès des consommateurs les bienfaits des légumes secs.
luc pouit
 
Messages: 1
Inscription: Mar 25 Sep 2018 14:22

Re: Agriculture et consommation

Messagepar Sylvain » Sam 29 Sep 2018 11:54

Pourquoi pas développer la production animale sur le territoire en développant les filières existantes et les circuits courts.... Peut être voir à installer des producteurs de moutons qui iraient de cferme en ferme pour faire pâturer les couverts
Sylvain
 
Messages: 2
Inscription: Sam 29 Sep 2018 11:42

Re: Agriculture et consommation

Messagepar biencommun » Sam 29 Sep 2018 16:41

L'accentuation des techniques de stockage du CO2 est une piste à suivre. Quant à l'usage du glyphosate, est-il plus judicieux de faire appel à ce produit ou bien d'effectuer un léger enfouissement du couvert végétal qui a vocation à apporter des nutriments au sol?...Quel est le bilan écologique des 2 pratiques?...On peut aussi espérer que la recherche mette à disposition un produit autre que le glyphosate, qui semble très contesté.

Concernant l'usage de l'eau, et la nécessité de l'économiser, il serait sans doute judicieux de planifier l'arrosage des cultures en dehors des heures où le soleil darde le plus, c'est à dire, la nuit, le matin et le soir, afin d'éviter les pertes dues à l'évaporation.

Toujours dans la lutte contre les GES, comment ne pas souhaiter ardemment le développement de la méthanisation?...Les cuves de lisier à ciel ouvert, les épandages de lisier malodorants parfois à la veille d'un WE touristique,(même si en tant que résidents on compred que parfois les agriculteurs n'ont pas le choix du jour pour épandre), la non valorisation des déchets fermentescibles....tout ceci contribuent largement aux GES et à la dévalorisation de notre territoire. De plus, la production d'intrants très utiles à l'agriculture, font de la méthanisation une piste à priviégier.
biencommun
 
Messages: 8
Inscription: Ven 28 Sep 2018 17:09

Re: Agriculture et consommation

Messagepar jourdanne » Dim 7 Oct 2018 15:22

Il n'est pas explicité en quoi la diminution du nombre d'exploitations est une faiblesse et une menace, si la surface cultivée reste inchangée.
La préservation de l'élevage est un point positif, les herbages ayant une capacité d'absorption du CO2 et une grande richesse de biodiversité. Il est aussi intéressant pour le territoire de diversifier les activités, l'élevage étant de plus une activité nécessitant de la main d’œuvre. L'autre versant est par contre le coût de la main d’œuvre en France.

Le changement climatique suppose en effet des évolutions de l'agriculture par exemple avec de nouvelles variétés issues de la recherche agronomique (INRA). Le point de la ressource en eau va devenir crucial et la règlementation actuelle uniforme sur le territoire est problématique, en particulier dans le projets de retenues collinaires où les règles et les coûts rendent dissuasif la création de réserves d 'eau. Le seul projet cité existant (GAEC Raguin) ne pourra peut-être pas aller au bout de cette démarche longue, coûteuse et compliquée, alors qu'il faudrait encourager ces projets. Ne pas oublier que le prélèvement d'eau pour l'irrigation, qui doit être évidemment encadré, retourne en partie au milieu local.
jourdanne
 
Messages: 5
Inscription: Sam 6 Oct 2018 09:03

Re: Agriculture et consommation

Messagepar cyberds » Lun 8 Oct 2018 07:41

A l'heure où on se passionne pour la consommation locale, la qualité des produits et le bien-être animal, j'aimerais savoir s'il est possible de promouvoir l'agroforesterie, il serait intéressant d'étudier si notre région s'y prête (ce que je crois) et comment les éleveurs et agriculteurs pourraient bénéficier du plan national de développement de l'agroforesterie et y trouver un intérêt écologique, éthique et économique.
cyberds
 
Messages: 3
Inscription: Ven 5 Oct 2018 08:46

Re: Agriculture et consommation

Messagepar pascal » Dim 21 Oct 2018 12:45

Mon propos tient en 2 points:
1- les économies d'énergies:
-Le carburant:
Il est tout à fait possible de réduire drastiquement le travail du sol, mais il y a un gros besoin de formation des agriculteurs.
Le transport agricole est en augmentation. a défaut de remembrement "cantonaux",il faudra réfléchir à des échanges entre agriculteurs pour réduire ces transports.
-l'azote :
Depuis qq années beaucoup de colza sont semés avec de la féverole et cela permet de réduire les apports d'engrais. Il faut aller encore plus loin dans ces techniques, les tester pour les autres grandes cultures.
En élevage, il est possible d'avoir des systèmes basés sur plus de prairies (avec légumineuses). Pas ou peu d'engrais, pas de travail du sol pendant plusieurs années.
- l'électricité:
combien d'élevages de notre territoire sont équipés de pré-refroidisseur à lait, de récupérateur de calories sur le tank à lait ou de chauffe eau solaire ? avec de tels équipements on réduit sa consommation d'au moins 20 KWH par tonne de lait.
2- la résilience des systèmes:
On pense bien sûr à l'irrigation en premier lieu, surtout cette année. Dans ce domaine les retenues collinaires semblent le plus pertinent.
Réfléchir à avoir plus d'installations de stockage pour lisser les effets des années de disette.
Si l'on développe les cultures associées, il faudra développer les installations de triage, séparation et nettoyage.
pascal
 
Messages: 2
Inscription: Dim 21 Oct 2018 11:31


Retourner vers Agriculture et consommation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron