ATELIERS PROGRAMME : LES DATES

Gestion des surfaces enherbées publiques

Combien le territoire peut-il absorber de carbone ? Comment ?

Gestion des surfaces enherbées publiques

Messagepar Grégoire » Dim 7 Oct 2018 10:05

Pour le climat, on peut améliorer des choses sur la gestion des surfaces tondues ou broyées par les collectivités. Cela représente des centaines d'hectares sur le territoire.

- Espacer les tontes et broyages : une plante tondue ne capte plus de CO2 et le broyage consomme du CO2 et cela favorise la biodiversité (insectes, abeilles, oiseaux,..)

- Laisser s'implanter ou planter des arbres et arbustes dans les endroits où cela ne gène pas (bordures, coins de champs, talus, ...) : favorise la biodiversité, limite l'érosion, créé un microclimat (ombre, brise vent,...), produit du bois, des fruits, du fourrage,...

- Contraintes : Sensibiliser et convaincre les populations, les agents d'entretiens et les agriculteurs, veiller à préserver la visibilité sur les routes, être vigilant sur les mauvaises herbes pouvant contaminer les champs (chardon, brome,...)

Il faut mettre des moyens dans la matière grise et moins dans la mécanique gourmande en CO2.
Grégoire
 
Messages: 1
Inscription: Dim 7 Oct 2018 09:55

Re: Gestion des surfaces enherbées publiques

Messagepar cyberds » Lun 8 Oct 2018 07:48

Concernant les mauvaises herbes, j'ajouterais à la liste le sénéçon de Jacob, toxique et mortelle pour le bétail (bovin, caprin, porcin) dont la prolifération n'est pas suffisamment gérée.
Espacer tonte et broyage ne doit pas être une excuse pour ignorer la lutte contre les plantes invasives ;)

Image
cyberds
 
Messages: 3
Inscription: Ven 5 Oct 2018 08:46


Retourner vers La capacité du territoire à capter le carbone

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron