Page 1 sur 1

Gestion agricole

MessagePosté: Lun 12 Nov 2018 09:47
par ADEVE
Compte-tenu du coût du foncier agricole, les communes pourraient préempter des terres cultivables pour faciliter l'installation de jeunes agriculteurs en maraichage "bio" ou l'implantation de jardins partagés, à proximité des bourgs, équipés eux-mêmes de composteurs regroupés. Favoriser l'entretien des espaces publics par le pâturage.